Présentation du Sommet des Consciences de la COP22 au JEB de Rabat

Le lundi 9 mai a eu lieu au Jardin d’Essais Botaniques (JEB) de Rabat la présentation du Sommet des Consciences de la COP 22, sous l’Egide du Conseil Economique, Social et Environnemental.

Musica-webC’est dans ce cadre de sérénité et de diversité biologique qu’est le jardin botanique de Rabat, associé à l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) et classé Patrimoine Mondial par l’UNESCO, que le Centre for Research and Interfaith Training and Relations, porteur dudit Sommet et affilié à la Rabita Mohammadia des Oulémas, ainsi que la Fondation de la Culture Islamique (FUNCI) ont organisée une journée ludique et de sensibilisation, sur l’importance de ce Sommet des Consciences qui aura lieu dans le cadre de la COP22.

Jah-Baraka-webL’évènement a compté sur la présence du Président du Conseil Economique, Social et Environnemental, Mr. Nizar Baraka ; Le Secrétaire Général de la Rabita Mohammadia, Mr. Ahmed Abbadi ; le Président de la Fondation de la Culture islamique, Mr. Cherif Abderrahman Jah ; la Directrice du Centre for Research and Interfaith Training and Relations, Mme. Aicha Haddou, ainsi que le Secrétaire Général de l’INRA, Mr. Rachid Dahan. De même, ont assisté à la rencontre de nombreuses de nombreuses personnalités du domaine de la politique, la culture et la science.

Implication morale et spirituelle

Participants-activiteLes représentants du Sommet des Consciences de la COP22, Mr. Baraka, Mr. Abbadi, et Mme Haddou ont souligné durant leurs interventions que le Sommet a pour objectif de réveiller les consciences d’un point de vue moral, mais aussi spirituel, entre les leaders d’opinion dans le domaine de la religion, la philosophie et l´éthique, et ce, d’un point de vue non seulement institutionnel et collectif mais aussi individuel. Egalement, ils ont souligné l’importance de passer le flambeau aux prochaines générations pour préserver le droit à un environnement sain et durable au travers de divers outils, notamment visuels et éducatifs, car, tel qu’a affirmé Mr. Nizar Baraka, cette COP22 sera la COP de l’action.

Publico-webLa Fondation de la Culture islamique, quant à elle, impliquée dans le travail de réhabilitation du Jardin d’Essais Botaniques, inauguré par S.M. le Roi Mohammed VI en 2013, a contribué à la cérémonie de présentation du Sommet, au moyen du court métrage sur son réseau international « Med-O-Med, paysages culturels en Méditerranée et su Moyen Orient » dans le lequel, Mr. Cherif Abderrahman Jah décrit la conception de la nature en Islam et l’énorme respect que la civilisation islamique, cette « civilisation verte », a démontré pour la nature et pour une exploitation responsable de ses ressources.

DSC_1216Quant au jeune entrepreneur marocain Camil Chaari, présenté par l’Ambassadeur de l’Union Européenne, Mr. Rupert Joy, il a fait une magnifique description de son projet, l’entreprise E-Recycling, dédiée au recyclage des déchets électroniques au Maroc. La très jeune Mlle. Nour Rouwane a présenté à son tour l’activité des petits au sein du Club environnemental Alfetra, de la Rabita Mohammadia.   Une série de stands de différentes ONG environnementales, une visite au jardin andalou et le musée sur l’eau en Al-Andalous, conçu par la FUNCI, ainsi qu’une démonstration de distillation d’eau florale et une délicieuse dégustation de produits traditionnels « faits maison » ont complété la journée, sous les chants andalous conduits par Mr. Nouredine Tahiri.

Este artículo también está disponible en: English